header

La caresse divine

Oui ma chère amie
je me sens plus que jamais
l’éternel nomade
comme tu le dis si correctement
et pourtant je vis en ce moment
ma vie en toute liberté
à l‘envie du jour
comme la lumière journalière
qui décide si je pourrais jouir
de la présence de mes proches
et l’intimité des chères amies et amis
qui m’aiment et que je les aime autant
en débordant d’un amour si ardent
pour en donner et d’en recevoir
avec l’envie de pouvoir aimer
d’un amour vrai et sans étouffements

J’ai maintenant un sentiment doux
que le ciel me surveille et me protège
chaque jour et chaque nuit
je prie dans ma solitude
pour que les saisons m’épargnent
à part les soucis quotidiens
des malheurs imprévus
des méchancetés humaines
et que je puisse encore une fois
respirer comme auparavant
de pouvoir rire avec le temps
de me promener dans le jardin
des chants et des délices terrestres
ou que je puisse savourer
des enchantements humains
tout en caressant des anges divins

19.3.2006

© Krikor Momdjian • E-mail: kmomdjian@hotmail.com